La fable des abeilles ou les fripons devenus honnestes gens. Avec le commentaire, où l'on prouve que les vices des particuliers tendent à l'avantage du public. Bernard de MANDEVILLE.

La fable des abeilles ou les fripons devenus honnestes gens. Avec le commentaire, où l'on prouve que les vices des particuliers tendent à l'avantage du public.

Londres, Jean Nourse, 1750. ____ Contrefaçon de l'édition originale de 1740. Bernard de Mandeville, écrivain anglais (1670-1733) souleva un tollé général par la publication de sa petite utopie. "Mon dessein a été uniquement de faire sentir la bassesse de tous les ingrédients qui composent le véritable mélange d'une société bien réglée; et cela dans le but d'exalter le pouvoir étonnant de la Sagesse politique, qui a su élever une si belle machine sur les plus méprisables fondements." Versins, Encyclo. de l'utopie (p. 566) y voit l'origine de la théorie des passions de Fourier. Quelques frottements aux reliures avec un petit manque à une coiffe et à une pièce de tomaison. *-------*. ______ Format : 4 volumes in-12. [165 x 90 mm] Collation : (2), XXXIII, 396pp. / (4), 362 pp. / (2), LXVI, 339 pp. / (4), 362 pp. Reliure : Veau marbré, dos à nerfs orné, tranches rouges. (Reliure de l'époque.). Item #8570

Price: 350.00 €

See all items in 17th - 19th centuries
See all items by