Les morticoles.

Paris, Bibliothèque Charpentier, 1894. <> En 1885, Léon Daudet entame des études de médecine qu'il mène jusqu'au bout, thèse exceptée. Il voit de l’intérieur le monde médical et fréquente des sommités comme Charcot [qu'il nomme Fontage dans ce roman] jusqu’à son échec au concours de l'internat, en 1891. Cette expérience lui permet d'écrire "Les morticoles" (1894), caricature amère du monde médical, qui le fait connaître. Mention de "deuxième mille" sur le titre. Reliure légèrement frottée, bon exemplaire. * Plus de photos sur mon site internet. <> Format : In-12. <> Collation : (6), 358 pp. <> Reliure : Demi-chagrin brun, dos orné. (Reliure de l'époque.). Item #15137

Price: 60.00 €

See all items in * MEDICINE
See all items by