Les mémoires de Mess. Martin du Bellay, Seigneur de Langey. Contenant le discours de plusieurs choses advenues au Royaume de France, depuis l'an 1513 jusqu'au trépas du Roi François premier, ausquels l'auteur a inséré trois livres, & quelques fragments des Ogdoades de Mess. Guillaume du Bellay, seigneur de Langey son frère. Oeuvre mis nouvellement en lumière et présenté au Roi par Mess. René du Bellay, Chevalier de l'Ordre de sa Majesté, baron de la Lande, héritier d'icelui Mess. Martin du Bellay. Martin DU BELLAY.
Les mémoires de Mess. Martin du Bellay, Seigneur de Langey. Contenant le discours de plusieurs choses advenues au Royaume de France, depuis l'an 1513 jusqu'au trépas du Roi François premier, ausquels l'auteur a inséré trois livres, & quelques fragments des Ogdoades de Mess. Guillaume du Bellay, seigneur de Langey son frère. Oeuvre mis nouvellement en lumière et présenté au Roi par Mess. René du Bellay, Chevalier de l'Ordre de sa Majesté, baron de la Lande, héritier d'icelui Mess. Martin du Bellay.
Les mémoires de Mess. Martin du Bellay, Seigneur de Langey. Contenant le discours de plusieurs choses advenues au Royaume de France, depuis l'an 1513 jusqu'au trépas du Roi François premier, ausquels l'auteur a inséré trois livres, & quelques fragments des Ogdoades de Mess. Guillaume du Bellay, seigneur de Langey son frère. Oeuvre mis nouvellement en lumière et présenté au Roi par Mess. René du Bellay, Chevalier de l'Ordre de sa Majesté, baron de la Lande, héritier d'icelui Mess. Martin du Bellay.

Les mémoires de Mess. Martin du Bellay, Seigneur de Langey. Contenant le discours de plusieurs choses advenues au Royaume de France, depuis l'an 1513 jusqu'au trépas du Roi François premier, ausquels l'auteur a inséré trois livres, & quelques fragments des Ogdoades de Mess. Guillaume du Bellay, seigneur de Langey son frère. Oeuvre mis nouvellement en lumière et présenté au Roi par Mess. René du Bellay, Chevalier de l'Ordre de sa Majesté, baron de la Lande, héritier d'icelui Mess. Martin du Bellay.

Paris, P. l'Huillier, 1572. <> Edition originale, remise en vente à la date de 1572. Exemplaire sur grand papier, réglé, dans une somptueuse reliure en vélin doré à la fanfare. Ce genre de reliure est très rare pour un livre d'un format aussi grand : 39 x 25 centimètres. Ces mémoires sont importants pour le règne de François Ier. Guillaume du Bellay avait entrepris d'écrire une histoire de France, dont la plus grande partie fut perdue. Son frère Martin, qui lui survécut jusqu'en 1559, recueillit ce qui restait du manuscrit original et se mit à le compléter. Il forma ainsi des mémoires qui se suivent de 1518 à 1547. "Montaigne a fait environ vingt-cinq emprunts à cet ouvrage. Plusieurs citent des phrases entières." Villey, Les lectures de Montaigne. Mais on n'a pas retrouvé l'exemplaire de Montaigne, qui, par ailleurs, jugeait ce livre trop favorable à François Ier. "Ce volume magnifiquement imprimé et fort rare, n'est pas seulement un monument historique important; il présente encore cet intérêt qu'on y voit observée, dès l'année 1572, la distinction entre l'u et le v, l'i et le j, distinction que Corneille ne devait faire prévaloir en France qu'en 1664." Picot, Catalogue des livres composant la bibliothèque de feu M. le baron James de Rothschild 2, 2118. Marque à l'olivier de l'Huilier sur le titre. De nombreux bandeaux et grandes initiales ornées. Il s'agit d'une remise en vente de la première édition de 1569, non signalée par les bibliographes. Seules la page de titre et les pages liminaires ont été changées. On trouve à la fin un achevé d'imprimer du 19 Janvier 1569 et les erreurs de pagination sont les mêmes que dans l'ed. de 1569 [136 au lieu de 139 - 149 pour 140 - 200 pour 190 - 248 pour 250 - 276 pour 278...] Ces erreurs sont corrigées dans les deux exemplaires de l'édition de 1572 que nous avons comparé, et qui portent un achevé d'imprimer du 28 Novembre 1571. Adams D-1000. Brunet I, 747. ******************* ENGLISH *********** First edition, a reissue with the date of 1572. Large paper copy, ruled, in a sumptuous vellum gilt 'a la fanfare'. This kind of binding is very rare for a book of such a large format: 39 x 25 centimeters. These memoirs are important for the reign of king François I. Guillaume du Bellay had undertaken to write a history of France, most of which was lost. His brother Martin, who survived him until 1559, collected what was left of the original manuscript and began to complete it. He thus formed memoirs which follow one another from 1518 to 1547. "Montaigne made about twenty-five borrowings from this work. Several quote whole sentences." Villey, Les lectures de Montaigne. But Montaigne's copy has not been found, and he also considered this book too favorable to François I. "This magnificently printed and very rare volume is not only an important historical monument; it is also of interest because it shows the distinction between the u and the v, the i and the j, which Corneille did not make prevail in France until 1664. Picot, Catalogue des livres composant la bibliothèque de feu M. le baron James de Rothschild 2, 2118. Olive tree mark of l'Huilier on the title. Numerous ornaments and large initials. This is a reissue of the first edition of 1569, not reported by bibliographers. Only the title page and the introductory pages have been changed. One finds at the end a "achevé d'imprimer" of January 19, 1569 and the pagination errors are the same as in the 1569 edition [136 instead of 139 - 149 for 140 - 200 for 190 - 248 for 250 - 276 for 278...]. These errors are corrected in the two copies of the edition of 1572 which we compared, and which bear a colophon of November 28, 1571. <> Format : In-folio. [335 x 213 mm] <> Collation :(6), 136, 10, 137 à 350, (6) ff. <> Reliure :Vélin doré à la fanfare, tranches dorées. (Reliure de l'époque.). Item #16668

Price: 45,000.00 €