Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil. Sébastien LE CLERC.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.
Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.

Discours touchant le point de veue, dans lequel il est prouvé que les choses qu'on voit distinctement, ne sont vues que d'un oeil.

Paris, Thomas Jolly, 1679. ____ Première édition. Illustré par 34 charmantes gravures à pleine page. (25 gravées sur cuivre et 9 sur bois, 1 est hors-texte). Sébastien Le Clerc était graveur, et aussi professeur de perspective à l'Académie Royale de peinture. Il combat dans cet ouvrage quelques uns des principes de Descartes et participe à la grande controverse de l'époque sur la vision binoculaire. Il affirme que dans la vision normale, un oeil seulement est dominant et justifie ainsi la vision monoculaire du peintre. Dédicace en tête d'ouvrage à "Monsieur Colbert d'Ormoy" avec lequel Le Clerc eut l'honneur de s'entretenir quelquefois "touchant la perspective & la proportion des figures...." Quelques exemplaires ont une page de privilège sur le dernier feuillet. Sur les six exemplaires que nous avons examiné, deux seulement avaient ce feuillet. Il semble donc qu'il ait été ajouté dans un second tirage. Les charnières inférieures sont fendues sur 2 cm. Bon exemplaire. ********* Rare first edition. "Sébastien Le Clerc argued that in natural vision one eye is always dominant at any one instance, and that the painter's one-eyed vision is therefore justified." Kemp, The science of art p. 236. "An unusual work on the physiology of vision, with special regard to its implications for artistic perspective." Collect. B. Becker in ophtalmology 235. Illustrated by 34 engraving or woodcuts. ______ Format : In-12. [157 x 85 mm] Collation : (12), 86 pp., 1 f. bl., 1 planche h.-t. Reliure : Veau, dos à nerfs orné, tranches mouchetées. (Reliure de l'époque.). Item #17220

Price: 1,600.00 €

See all items by