Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles. Guillaume de L'ERISSE.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.
Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.

Méthode excellente et fort familière pour guérir la peste, et se préserver d'icelle. Avec un opuscule contenant l'ordre qu'on doit tenir pour désinfecter les villes quand elles sont infectes, & pour éviter que la peste ne fasse progrès en icelles.

Grenoble, Guillaume Verdier, 1608. ____ EXEMPLAIRE CORRIGE DE LA MAIN DE L'AUTEUR. Première édition. Guillaume de Lérisse était capitaine de santé de la ville de Grenoble depuis 1597. Il donne des nombreux remèdes contre la peste, à l'efficacité incertaine... Il conseille à tous en temps de contagion, d'user de l'exercice de façon modérée et notamment l'exercice vénérien, "parce qu'il n'y a chose qui tant affaiblisse et débilite la nature". Puis il s'étend sur la conduite à tenir lors d'une épidémie en ville. Il faut nommer quelqu'un pour surveiller dix maisons. Tout les matins, il demandera aux occupants de se montrer à la fenêtre ou dans la rue et vérifiera leur état de santé. Il faut éviter que les maisons de pestiférés soient pillées. Il faut tuer tous les chats, les chiens, les poulets et les cochons. … On peut aussi les envoyer hors des villes. Il faut parfumer toutes les maisons d'une ville pestiférée soir et matin. Pour empêcher que le mal ne fasse des progrès dans la ville, il faut quand on le découvre dans une maison, faire "incontinent" sortir ses habitants et les conduire au quartier qui leur est destiné. Ce quartier, l'auteur appelle "l'enfermure ou hôpital des infectés." Mention manuscrite sur la page de titre : "Corrigé de la main de l'autheur". Nous avons compté 41 corrections de cette même plume. Il y a par ailleurs un monogramme en haut de la page de titre qui semble formé des initiales de l'auteur. La foliotation passe 48 à 57 sans manque. Petit travail de ver dans la marge des 7 premiers feuillets. Des rousseurs. Bon exemplaire. Très rare. Trois exemplaire dans le Ccfr : Lyon, Grenoble et BIU santé. ********* CORRECTED COPY BY AUTHOR'S HAND. First edition. Guillaume de Lérisse was health captain of the city of Grenoble since 1597. He gives numerous remedies against the plague. Of uncertain effectiveness... In times of contagion, he advises to use exercise with moderation and in particular venereal exercise, "because there is nothing that weakens and debilitates nature so much". He then goes on to discuss the conduct to be adopted in the event of an epidemic in a city. It is necessary to appoint someone to watch ten houses. Every morning, he will ask the occupants to show up at the window or in the street and check their health. It must be avoided the looting of houses of the plague victims. All cats, dogs, chickens and pigs must be killed. ... They can also be sent out of town. All the houses of a plague-stricken city must be perfumed night and morning. To prevent the disease from spreading in the city, when it is discovered in a house, the inhabitants must be removed "incontinently" and taken to the area intended for them. Handwritten mention on the title page: "Corrigé de la main de l'autheur". We counted 41 corrections by this same pen. There is also a monogram at the top of the title page which seems to be formed of the author's initials. The foliation goes from 48 to 57 without missing. Small worm track in the margin of the first 7 leaves. Some foxing. Good copy. Very rare, only 3 cpies in French libraries. ______ Format : In-12. Collation : (16), 71, (4) ff. Reliure : Vélin. (Reliure de l'époque.). Item #17406

Price: 2,800.00 €

See all items in * MEDICINE
See all items by