Item #17846 Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant. CHARLES VIII.
Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant.
Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant.
Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant.
Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant.

Pluseurs disputes dun pere et dun filz sur les prenosticacions faites pour le roy nostresire a present regnant.

(Lyon, Jean Du Pré, 1492). <> INCUNABLE EN VERS FRANÇAIS, INCONNU DES BIBLIOGRAPHES. L'impression est datable d'après le préambule qui précise que ces prédications ont été "nouvellement faites à Lyon le quinziesme jour de février Mil quatrecens quatre vingtz et unze" (c'est-à-dire le 15 février 1492, compte tenu de la réforme du calendrier). Cette date correspond à celle de la reconnaissance de la nullité du mariage d'Anne de Bretagne avec Maximilien d'Autriche, et entérine donc la légitimité de son mariage, le 6 décembre 1491 à Langeais, avec le roi de France, Charles VIII. L'analyse du matériel typographique permet d'attribuer cette édition à l'imprimeur du Champion des Dames et de la Complainte de l'âme damnée, c'est-à-dire à Jean Du Pré selon l'identification de la British Library. Jean Du Pré, imprimeur parisien, exerça effectivement son art à Lyon entre 1491 et 1495 et imprima à cette époque plusieurs livrets populaires, tous anonymes et sans nom d'imprimeur, notamment Le Champion des Dames, La Belle Dame sans Mercy, la Complainte de l'âme damnée, L'Hospital d'Amour etc. Le texte, après un court préambule en prose, se présente sous la forme d'un dialogue entre un père et son fils, en vers décasyllabes. L'auteur, est resté anonyme mais donne quelques indications (cf. f. c8 r°) : on y apprend qu'il est étranger, et n'a fréquenté en France d'autre province que le Lyonnais. L'essentiel des pièces d'actualité imprimées sous le règne de Charles VIIII ne nous sont connues que par trois recueils conservés à la bibliothèque de Nantes, à la Bibliothèque Nationale de France et à la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris. Jean-Pierre Seguin en a dressé un inventaire en 1957 (L'Information à la fin du XVe siècle en France : pièces d'actualité imprimées sous le règne de Charles VIII, Arts et Traditions populaires, 5e année, n°1, pp. 46-74). Cet inventaire recense 62 pièces imprimées entre 1488 et 1495. Notre texte n'y figure pas et aucune version n'est enregistrée dans les répertoires bibliographiques d'incunables. Il semble que ce soit le seul exemplaire parvenu jusqu'à nous. Par ailleurs, ce texte inconnu revêt un intérêt particulier : il fut imprimé peu de temps après le mariage de Charles VIII avec Anne de Bretagne, événement qui fut d'une conséquence majeure par la suite pour la rattachement de la Bretagne au royaume de France, entérinée définitivement en 1532 sous François Ier. L'auteur, très élogieux envers Charles VIII, étale au fil des vers les qualités du jeune roi, son amour pour son peuple, sa clémence, son courage et ses succès militaires, notamment en qui concerne la conquête de la Bretagne : "Ainsi je vis par raisons evidentes / qu'assès a fait pour le commencement / Si n'estoit ja que la cité de Nantes / Dont il a eu Bretaigne aisément" (cf. b6 v°). A la fin du volume, il insite sur l'alliance de la Bretagne avec la France et conclut ainsi : "Or sont françoys et bretons aliez / Et tellement quoy qu'il doive avenir / qu'au grant jamais n'en seront desliez / Dieu par sa grace y veuille maintenir / le triumphant et hault roy valeureux / qu'en tous ses faitz bien luy puisse venir / Et soit tousjours en la grace des deux". D'une certaine manière, cette pièce en vers semble répondre à quelques années d'intervalle au "Testament de monseigneur des Barres, capitaine des Bretons" (Lyon, Jean du Pré, 1488) sur la guerre des Bretons contre les Français (cf. Seguin n°1 et 2). Ce fascicule est revêtu deux fois de l'ex-libris manuscrit "Chalendar", une vieille famille de la noblesse du Vivarais. *Plus de photos sur mon site internet. *******************ENGLISH***********INCUNABLE IN FRENCH VERSE, UNKNOWN TO BIBLIOGRAPHERS. The printing can be dated according to the preamble, which states that these predictions were newly made in Lyon on 15 February 1491 (i.e. 15 February 1492, taking into account the calendar reform). Analysis of the typographical material allows us to attribute this edition to Jean Du Pré, who printed several popular booklets in Lyon between 1491 and 1495, all anonymous and without a printer’s name. Jean-Pierre Seguin drew up an inventory of 62 pieces of the actuality booklets printed between 1488 and 1495. Our text does not appear in this inventory and no version is recorded in the bibliographies of incunabula. This is the only known copy *See more pictures on my web site. <> Format : In-4. [192 x 137 mm] <> Collation :(22) ff. [Signatures : [a-b]6 c10] <> Reliure : Maroquin rouge, dos à nerfs muet orné de petits fleurons dorés encadrés de doubles filets dorés, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, filet doré sur les coupes, roulette dorée intérieure, tranches dorées. (Reliure ancienne.). Item #17846

Price: 50,000.00 €

See all items by