Relation d'un voyage sur le bord septentrional de la mer d'Azof et en Crimée, dans la vue d'y établir une colonie d'émigrés. COMTE DE CASTRES, Charles de La Croix de Castries.

Relation d'un voyage sur le bord septentrional de la mer d'Azof et en Crimée, dans la vue d'y établir une colonie d'émigrés.

Paris, Kilian, Picquet, 1826. ____ Première édition. Le Prince de Condé demanda à Catherine II de Russie un asile pour son armée. En janvier 1793, l'impératrice proposa aux émigrés français, un établissement sur la mer d'Azof, dans le cas ou la République française se consoliderait. Cette colonie aurait eu le Prince de Condé pour chef. Le projet n'aboutit pas, mais le Comte de Castries, Maréchal de camp, participa à un voyage préparatoire, qu'il relate ici. Avec un fac similé hors-texte d'une lettre du Prince de Condé. Exemplaire aux armes de l'impératrice Marie-Louise (1791-1847). Fille aînée de l'empereur François Ier d'Autriche, elle épousa en 1809 Napoléon Ier. Quand celui-ci est vaincu par la sixième coalition, Marie-Louise décida de ne pas le suivre dans son exil à l'île d'Elbe, et rentra avec son fils à la cour de Vienne. Le congrès de Vienne lui accorda, en 1815, les Duchés de Parme, Plaisance et Guastalla. Elle n'avait alors que 24 ans. Très bel exemplaire. *-------*. ______ Format : In-8. Collation : 10, 381, (2) pp. Reliure : Demi-chagrin rouge, dos orné, armes dorées au centre des plats. (Reliure de l'époque.). Item #14320

Price: 5,000.00 €