Picta poesis. Ut pictura poesis erit. Barthélemy ANEAU.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.
Picta poesis. Ut pictura poesis erit.

Picta poesis. Ut pictura poesis erit.

Lyon, Mathieu Bonhomme, 1552. In-12. [161 x 92 mm] Collation : 118, (2) pp. Maroquin brun, dos à nerfs orné, encadrements dorés sur les plats avec fleurons aux angles, tranches dorées. (Reliure du XIXe.). ____ Première édition latine. (Une édition française a été publiée le même mois). Illustré par 106 jolies gravures, probablement sur cuivre, attribuées à Pierre Eskrich dit aussi Pierre Vase. Barthélemy Aneau a traduit les emblèmes d'Alciat en 1549 et, ayant cet ouvrage en tête, il composa des poésies pour accompagner les gravures qui se trouvaient chez Mathieu Bonhomme. Une cinquantaine avait déjà servi à illustrer l'Ovide de Marot, d'autres ont été gravées pour cet ouvrage. L'une d'elles montre la corruption des magistrats. Cette vignette a été retirée dans les éditions suivantes. Baudrier remarque que les vignettes et le texte de ce livre "sont très libres pour un ouvrage dédié à un évêque et que l'auteur s'y révèle sous son véritable jour." On remarque aussi page 75 une vignette montrant une scène de jeu de paume. Très bel exemplaire, la reliure n'est pas signée mais est manifestement l'oeuvre d'un grand relieur français du milieu du XIXe. Baudrier, Bibliographie lyonnaise 10, 227. Brun, Le livre français illustré de la Renaissance 111. Mortimer, Harvard 25. Brunet 4, 634 : "Recherché à cause des jolies gravures sur bois." *-------* First edition in latin (a French edition was published the same month). Illustrated by 106 emblems, probably from copper blocks rather than wood after the designs of Pierre Eskrich also known as Pierre Vase. Aneau had translated the Alciati emblems in 1549 and with the emblem book format in mind he composed the 'Picta poesis' verses chiefly to suits cuts found in Bonhomme's general stock. Nearly half the emblems are based on woodblocks designed to illustrate Ovid’s Metamorphoses. The others were engraved for this book. One, showing the corruption of the magistrates, was removed in the following editions. Page 75 bears a very early illustration of tennis. Very fine copy, bound in France in the middle of 19th century. Item #15021

Price: 6,500.00 €

See all items in Early printed books
See all items by