Summa in virtutes cardinales et vitia illis contraria eorumque remedia ad partem tertia libri de naturalibus exemplis. ATELIER DU SOLEIL D'OR.
Summa in virtutes cardinales et vitia illis contraria eorumque remedia ad partem tertia libri de naturalibus exemplis.
Summa in virtutes cardinales et vitia illis contraria eorumque remedia ad partem tertia libri de naturalibus exemplis.
Summa in virtutes cardinales et vitia illis contraria eorumque remedia ad partem tertia libri de naturalibus exemplis.

Summa in virtutes cardinales et vitia illis contraria eorumque remedia ad partem tertia libri de naturalibus exemplis.

Paris, Ulrich Gering, Guillermus Maynyal, 16 août 1480. In-folio. [28,8 x 20 mm] Collation : 294 feuillets (sur 296, manquent premier et dernier feuillets blancs);[ a–z10, A–E10, FG8 - A1 et G blancs] Basane brune, dos à nerfs orné de fleurons à froid, encadrement à froid sur les plats, tranches mouchetées rouges. (Reliure du XVIIIe.). ____ Bel incunable sorti des presses du premier atelier typographique parisien. Ulrich Gering est un trois typographes qui a introduit l'imprimerie en France. En 1470, Jean Heynlin (ou La Pierre), prieur de la Sorbonne, et Guillaume Fichet, son bibliothécaire, avaient fait appel à trois spécialistes allemands, Ulrich Gering, Martin Granz et Michel Friburger, afin d'ouvrir une imprimerie à Paris. Les trois typographes installèrent un atelier dans une maison du cloître Saint-Benoît, appartenant à la Sorbonne. Il ont créé de toute pièce un matériel d'imprimerie. C'était alors un art secret. Ces proto-typographes imprimèrent 22 ouvrages puis en 1473, déplacèrent l'atelier, non loin de là, rue Saint-Jacques, à l'enseigne du "Soleil d'or". Granz et Friburger, les deux associès de Gering retournèrent en 1477 en Allemagne. Gering poursuivit seul son travail d'imprimeur, puis s'associa en 1479 avec Guillaume Maynyal. Ils imprimèrent ensemble 5 ouvrages, dont celui-ci. Maynyal s'installa à son compte cette même année 1480. Ce texte est apparement un commentaire sur le livre III de Servasanctus de Faventia, De naturalibus exemplis. L'auteur de la table in-fine est Nicolaus de Castro. L'ouvrage est imprimé en caractère petit romain, très élégant, gravé par Ulrich Gering. Une jolie lettre orné au début du texte en rouge et or. Initiales et rubriques en rouge et bleu tout au long du volume. Impression sur deux colonnes. Petites piqûres de vers en tout début d'ouvrage. BMC VIII, 24. GW M44439. ISTC : is00862300. Claudin, Histoire de l'imprimerie en France I, 86. *-------* One copy only in U.S.A: Philadelphia, Univ. of Pennsylvania. Apparently a commentary on Book 3 of Servasanctus de Faventia: De naturalibus exemplis. Item #15583

Price: 12,000.00 €

See all items in Early printed books
See all items by