Mémoire pour les coiffeurs des dames de Paris, contre la communauté des maîtres barbiers, perruquiers, baigneurs, étuvistes. François-Michel VERMEIL.
Mémoire pour les coiffeurs des dames de Paris, contre la communauté des maîtres barbiers, perruquiers, baigneurs, étuvistes.
Mémoire pour les coiffeurs des dames de Paris, contre la communauté des maîtres barbiers, perruquiers, baigneurs, étuvistes.

Mémoire pour les coiffeurs des dames de Paris, contre la communauté des maîtres barbiers, perruquiers, baigneurs, étuvistes.

[Paris, 1769]. ____ Ce mémoire conteste aux perruquiers le droit de coiffer les dames."L'art de coiffer les dames est un art libre, étranger à la profession des maîtres perruquiers". Car "nous donnons des grâces nouvelles à la beauté que chante le poète. ... partout il faut embellir la nature ou réparer ses disgrâces." Ce texte est attribué à F.-M. Vermeil, avocat, d'après Barbier. *-------* OCLC gives BNF only. ______ Format : In-8. Collation : 20 pp. Reliure : Cartonnage en papier marbré moderne. Item #16905

Price: 300.00 €